Love me Tinder. L’application de rencontres permet enfin aux trans de s’affirmer

Love me Tinder. L’application de rencontres permet enfin aux trans de s’affirmer

LE PLUS. L’application de rencontres Tinder propose, depuis mardi 15 septembre, des dizaines de genres. Ses utilisateurs pourront maintenant prendre parmi une quarantaine d’options. Une initiative saluee avec la presidente de Trans-Europe, Brigitte Goldberg, qui y voit pour les personnes trans un moyen de s’affirmer.

L’application de rencontre “Tinder” vient d’annoncer que desormais, les gens inscrites pourront non juste se definir tel “femme” ou “homme”, comme ceci est la situation auparavant, mais, ces dernieres disposeront egalement d’une quarantaine d’autres options permettant en particulier a toutes les personnes transgenres et transsexuelles de pouvoir enfin se presenter sous leur grand jour.

Il convient affirmer que nombre de gens transidentitaires avaient ete l’objet d’insultes, ainsi, meme bannies de l’application, apres des signalements d’autres utilisateurs ayant i  priori la volonte de leur nuire.

L’initiative de cette application reste d’autant plus meritoire que les responsables de cette derniere ont travaille i  propos des options possibles avec l’association GLAAD, qui defend des droit des trans.

Retablir les trans dans leur dignite

Cette consideration de l’univers virtuel envers les trans, bien que recente, n’est nullement nouvelle. Deja, en 2014, Facebook, leur a offert une possibilite semblable. Le website OKcupid un avait egalement offert la meme annee une cinquantaine d’options d’identification.

Cette possibilite de se presenter dans un reseaux social sans avoir a “tricher” sur son sexe ou son genre, faute d’un parti pris nouvelle que binaire, ne pourra que conforter les trans a s’affirmer tel telles. Ca ne peut que contribuer a les retablir dans leur dignite, tout en favorisant leur visibilite.

Ces initiatives sont d’autant plus importantes que, face aux lois nos discriminant, principalement en Caroline du nord, les trans se sentent plus que demunies depuis l’election de Donald Trump. Outre 8 suicides d’individus trans provoques par une telle derniere, les lignes d’appel d’urgence paraissent saturees, comme le confirme l’association “Trans-parenting”, qui soutient les parents d’enfants transgenres.

Sur Twitter, une utilisatrice a meme cree le hashtag #TransLawHelp, qui permet de mettre en relation les gens trans avec des avocats afin que qu’elles puisse achever rapidement nos procedures de changement d’etat-civil.

Maigre consolation

Alors que le sous-fifre d’etat a J’ai defense venait enfin d’autoriser enfin les individus transgenres a servir dans l’armee des Etats-Unis, i§a ressemble un peu a 1 “sauve lequel pourra” general, ou le virtuel deviendrait la bouee de secours du droit des trans a exister.

Malheureusement, les initiatives prise par Tinder ou Facebook ne www.besthookupwebsites.org/fr/rencontres-pansexuelles/ concernent pour l’instant que le monde anglo-saxon.

C’est bon que les trans de l’hexagone n’ont pas a s’inquieter, le climat dit au excellent fixe.

Meme si le changement d’etat-civil des trans fut officiellement demedicalise par la loi, une telle derniere est loin d’etre satisfaisante, le passage en face du juge n’ayant pas ete supprime.

Ca signifie qu’il demeure toujours l’occasion, via le biais des decrets d’application, voire de circulaires, de durcir considerablement nos conditions de ce changement comme avait deja essaye de le faire l’actuel ministre d’une Justice.

Comme cela est deja l’eventualite pour les amies americaines, la faculte de figurer sous son veritable genre sur les reseaux sociaux ne va i?tre aussi plus qu’une bien maigre consolation.

L’application de rencontre tinder vient d’annoncer que desormais, les mecs inscrites pourront non juste se determiner comme cousine ou homme, tel i§a fut le cas auparavant, mais, ces dernieres disposeront aussi de la quarantaine d’autres possibilites rendant possible comme a toutes les gens transgenres et transsexuelles de i?tre capable de enfin se fournir sous un grand jour. on doit dire que nombre de personnes transidentitaires avaient ete l’objet d’insultes, et meme bannies de l’application, post des signalements d’autres usagers ayant apparemment la volonte de leur nuire.

Ca aurait ete cool de apporter quelques-uns des 38 genres, autres que M et F, proposes par Tinder. Pas trop tard Afin de une prochaine chronique.

Et maintenant: la tribune bihebdomadaire de Monsieur ou Madame Goldberg, qui a i  chaque fois quelque chose a nous dire via sa sexualite. Vous savez, Monsieur-Madame, que vous commencez a etre fatiguant(e)?

si vous n’appreciez pas ses article ne les lisez pas aussi ! ou alors produisez vou, vous aussi des sujet aussi interessant qu’elle

Madame Georgia: le principe de cette page etant Notre proposition d’ “articles”, et Notre reaction a ceux-ci, je ne vois pas pourquoi ces reactions devraient etre essentiellement laudatives. C’est vrai que Monsieur-Madame Goldberg a tendance a me gonfler menu menu en rabachant chaque semaine le meme propos. De surcroit, je ne suis gui?re certain que cette sempiternelle complainte ne soit jamais , en soi, contreproductive pour sa propre cause, a force de lasser.

ahh enfin, ils ont rajoute pikatchu, dark vador, maitre yoda, napoleon, et conchita wurtz cool, ca manquait, un chacun reste meilleur avec

Quarante genres divers. Serieux ? En partant de nous et d’une femme, ca va finir avec Realiser beaucoup la non. ?

相关文章